Zone Bulgaria  
English
Bulgarian
Deutsch
French
Russian
 
 
Sud-ouest Bulgarie > Pirdop et Zlatitsa > Histoire

Pirdop et Zlatitsa Histoire

Le territoire des villes daujourdhui Pirdop et Zlatitsa est peupl depuis 6000 ans. Lancienne route romaine dUlpia Trajana traversait ce territoire jusqu Ulpia Serdica. Ces lieux ont t frquents par Alexandre  de Macdoine et par les empereurs byzantins Isaac Ier Comnne et Isaac II Ange.

Au le 4e s. av. J.-C. Zlatitsa existait sous le nom d Ulpia Aurea. On suppose quelle a t cre sa place daujourdhui au dbut du 2e sicle par lempereur Trajan. Le village de Zlatitsa est mentionn pour la premire fois dans ldit de Virgina du tzar bulgare Constantin Assne (1257-1277). Le passage (celui de Zlatitsa ou Kachana) et la ville sont mentionns aussi par le chroniqueur byzantin Ducas qui avait visit Zlatitsa en 1445. A proximit delle eut lieu la bataille historique entre les troupes du roi hongrois Vladislaw III (dit de Varna), le vovode  de Transylvanie Jean Hunyade et le prince serbe Georgui Brankovic contre les Turcs. Quoi que les Bulgares ont t peu nombreux en ville, ils ont construit (1859) lglise orthodoxe  Saint Georges  et une cole de  cellule  prs delle. Ayant pour objectif la formation dun comit rvolutionnaire lAptre Vasil Levski avait trouv refuge au monastre (1872). Le 3 janvier 1878 la ville a t libre et ensuite les Turcs lont abandonn. Des Bulgares, migrs de Macdoine sy sont installs. La ville est ruine en raison du manque de marchs pour ses marchandises artisanales, mais llevage du btail et lagriculture ont contribu son dveloppement. Il est intressant mentionner quaprs la Libration Zlatitsa, ainsi que Sofia, Tarnovo et Plovdiv, figurait sur la liste des villes proposes pour capitale de Bulgarie.

Le nom de Pirdop est lune des dnominations inconnues. On y trouve plusieurs explications dans les  lgendes, mais aucune versions na pas t adopte. Les tombeaux thraces et les ruines des forteresses mdivales montrent que plusieurs tribus y ont demeur. Les premiers tmoignages sur Pirdop datent du 12e sicle: lAptre de Pirdop est un manuscrit de cette poque, conserv nos jours la Bibliothque Nationale  Saints Cyrille et Mthode . A lpoque de lEveil national les entreprenants habitants de Pirdop ont russi transformer la ville en centre conomique et culturel. En 1698 le matre dcole Gueorgui a crit le Recueil de Protoponin (de Pirdop) et ainsi, a jet les bases de lactivit littraire dans la ville et aux alentours. Le mme matre est lauteur du damascne de Tihonravov (recueil dhomlie en langue populaire) conserv la Bibliothque dEtat Moscou. Dabord, on ouvre une cole de  cellule  et en 1820 une autre cole o les matires ont t enseignes en bulgare parl. Le premier matre y tait Todor Pirdopski.

Les vestes de bure, les ganses, les tapis, les couvertures, les chandelles et les savons de Pirdop taient largement commercialiss et hautement apprcis aux marchs de Vienne, Budapest, Tsarigrad (Istanbul), Thessalonique, Alexandrie. Grce la seule la fabrication de ganses des 700 roues la ville avait un revenu annuel de plus de 9 mln groches turques! Le destin de Pirdop aprs la Libration tait celui de Zlatitsa perte des marchs, ruine et lutte pour survivre dans le contexte national.

Home | Search | Site map | Copyright