Zone Bulgaria  
English
Bulgarian
Deutsch
French
Russian
 
 
Centralsouth Bulgarie > Assenovgrad > Les environs

Assenovgrad Les environs

A 2 km au Sud de la ville, au-dessus de la route de Smolyan, se trouve la forteresse Assenova krepost. Elle a existé à l’époque thrace, mais son importance stratégique se situe au Moyen Age. Après la bataille de Klokotnitsa (1230) le tsar Ivan Assen II avait reconstruit et renforcé la puissante forteresse de Stanimaka. En cette occasion il avait posé une inscription, taillée au-dessus de son entrée. Le château féodal de la forteresse avec la tour et les deux réservoirs d’eau sont bien conservés. L’édifice de l’église de la “Sainte Vierge de Petritch” (12e-13e siècles) a été restauré en 1934 et 1985. La restauration des peintures murales est achevée en 1991. La même année l’église reçoit le statut d’une église en fonction. Un guide est disponible de 8h00 à 17h00 sauf lundi et mardi.

A 11 km au Sud d’Assenovgrad, sur la route de Smolyan, se trouve le monastère de Batchkovo « L’Assomption » - monastère de seconde importance en Bulgarie (voir la partie consacrée aux Rhodopes). Ce centre de la culture attire par son architecture, ses peintures murales et ses beaux objets d’église. Les guides sont disponibles tous les jours de 08h00 à 16h00. Le monastère “Saints Kirik et Yulita”(le monastère de Gorni Voden) se trouve à 3 km d’Assenovgrad. Créé au Moyen Age, il impressionne par sa richesse architecturale, ses peintures murales et ses icônes. A 8 km à l’Est de la ville, sur la route de Parvomay, à proximité du village Zlatovrah se trouve le monastère « Sainte Dimanche » - l’un des rares monastères située dans la campagne. Le monastère a été fondé en 1856-1868. Une école bulgare y était ouverte depuis 1868. Les peintures murales (1864) à l’église et la chapelle ont une grande valeur. Dans la cour du monastère le notable rebelle Angel voévode avait construit une grande tour de pierre aux belles chambres équerrées pour surveillance et défense. Les autobus réguliers à destination de Parvomay s’y arrêtent.

A 13 km au Sud-Est, sur la route de Kardjali, dans la contrée Lopkite est situé le village Dolnoslav – un site fort intéressant des environs d’Assenovgrad. C’est le seul lieu de culte de l’époque énéolithique sur le territoire de la Bulgarie. Il a desservi les besoins spirituels et religieux des habitants d’autrefois de la Bulgarie méridionale et de la Grèce septentrionale. Accès: en autobus dans la direction de Kardjali. Les sanctuaires rupestres thraces sont aussi intéressants. Le plus énigmatique est celui de Belantach (au mont de Dobrostan des Rhodopes, à proximité du quartier Sini vrah). Y est découvert une originale et unique plaque d’argent de sacrifice d’Hercules, représenté comme Dionysos. Dans la région d’Assenovgrad il y a aussi 4 sanctuaires du chevalier thrace.

A 9 km de la ville, à l’Est du monastère de Batchkovo, se trouve la réserve de biosphère “Tchervenata stena”, connue dans le monde entier (superficie 3029 ha). Y sont cultivées plus de 600 plantes, la majeure partie d’elles étant des endémies et des reliquats, inclues dans le “Livre Rouge” de la Bulgarie.

A 45 km d’Assenovgrad, à proximité de la ville de Laki et au-dessus du village Belitsa, dans le mont Gradichte planina (les Rhodopes occidentales), se trouve l’un des sanctuaires les plus vénéré - Krastova gora (la forêt de la Croix). Près du sommet Krastov vrah (1413 m) il y a eu un monastère chrétien, incendié par les Turcs et les moines tués. Le lieu est considéré sacré - les malades qui y passent la nuit espèrent la guérison. Ceci n’est valable que pour les croyants passionnés. Sur ce lieu d’aujourd’hui s’élève une église qui attire beaucoup de pèlerins. Le 14 septembre c’est le jour de la fête. Accès: en autobus jusqu’au village Borovo. De là, on peut continuer en voiture ou à pied (1h00-1h30). Assenovgrad est le point de départ principal pour des courses touristiques à travers du mont Dobrostanski massif des Rhodopes occidentales (voir la partie consacrée aux Rhodopes).

Home | Search | Site map | Copyright