Zone Bulgaria  
English
Bulgarian
Deutsch
French
Russian
 
 
La Mer Noire > Kiten > Histoire

Histoire de Kiten

Les Romains l’ont appelé  Orudiza. Celle-ci a existé jusqu’à l’arrivée des Turcs, puis abandonnée. On voit encore les ruines de celle-ci sur le cap. La si belle rivière Karaagatch se jette à l’extrémité méridionale de la baie d’Urdoviza. Dans son embouchure marécageuse il y a beaucoup de poissons. Il y a cinq campings dans les environs: “Atliman”, “Lès” (le Bois), “Koral” (Corail), “Koop” et “Yug” (Sud). On raconte la légende d’une jeune fille, appelée Stana, qui avait réussi à s’échapper du harem du sultan. Epaté par son intrépidité, le sultan lui avait promis de lui céder la terre qu’elle aurait pu traverser à cheval. Son poulain était tombé mort de fatigue sur l’une des plages à la fin d’une longue journée de chevauchée. Ainsi, on a nommé cet endroit La Baie du Cheval ou “Atlimana”.

Home | Search | Site map | Copyright