Zone Bulgaria  
English
Bulgarian
Deutsch
French
Russian
 
 
Montagne Bulgare > Rhodopes > Chiroka Laka

Chiroka Laka

Un village (réserve d’architecture), connu non seulement en Bulgarie, mais aussi à l’étranger par son architecture originale, typique de la région des Rhodopes, ses traditions musicales et son riche passé. Il est situé d’une manière pittoresque sur les deux rives de la rivière Chirokolachka reka, à 22 km de Devin, à 12 km de la station de Pamporovo et à 24 km de Smolyan, auxquelles est relié par un réseau d’autobus régulier. Il est le centre d’une petite région de cinq villages (Stoykite, Guéla, Stikal et Solichta) où la population chrétienne est mêlée aux musulmans bulgares des alentours; organisé lors de l’islamisation de la région des Rhodopes durant le pouvoir ottoman  (17e siècle).

Les fouilles archéologiques (auprès du village de Guéla et du sommet Tourlata) montrent que cette région a été habitée dès la basse époque.

L’église de la “Sainte Vierge” a été bâtie par les habitants de Chiroka laka (1834) en 38 jours. Elle a été peinte par les frères Zahari et Dimitar Zograph. Une école a été ouverte au cours de l’année suivante. Le village a été un véritable foyer des lumières.

Les particularités naturelles, l’insécurité durant l’époque ottomane, la conscience nationale des habitants et leur prospérité économique ont répercuté sur l’architecture des maisons du village qui sont du type de “la grande maison des Rhodopes”. Elles sont à deux étages, aux fenêtres en baie et hautes cheminées de pierre, aux murs épais, aux petites fenêtres et portes battues, aux escaliers de bois et une petite cave avec refuge.  Les chambres sont meublées par des armoires incorporées dans les murs, des celliers, etc. Au milieu des petites cours dallées il y des fontaines. Tout cela est créé avec beaucoup de goût et en harmonie avec la nature. Telles sont les maisons: Kalaydzhiyska, Outchikovska, Grigorovska, Bogdanova, le konak de Sgourovski, etc.

Les ponts voûtés sur la rivière de Chirololachka et sur quelques  affluents de celle-ci créent une ambiance romantique. Les chansons des habitants de Chiroka Laka sont originales, mélodieuses et très lyriques. Elles sont exécutes à l’accompagnement de cornemuse, de kaval (sorte de flûte champêtre) et de rebec. Le légendaire capitaine Petko voïvoda a séjourné à plusieurs reprises dans le village. A Chiroka laka se trouve l’une des écoles  de musique en Bulgarie. Il est très intéressant d’observer la fête des koukéris “Pes lundi”(jeunes gens masqués et drôlement affublés qui vont de maison en maison dansant et débitant des drôleries durant la semaine précédant le grand carême) qui s’y tient tous les premiers dimanches du mois de mars.

Les possibilités d’hébergement sont limitées: Club-hôtel “Tchevermedzhiynitsata”. Il se trouve dans un monument architectural et dispose de cinq chambres à deux lits. L’hôtel “Vaska” - une vieille maison d’une vue panoramique; 3 chambres à 2, 3 et 4 lits. L’hôtel privé 3 étoiles “Margarita” est le plus luxueux. On peut trouver des chambres chez des particuliers. A s’adresser au Centre d’informations touristiques - Chiroka laka, tél.: 03030 5373, courrier électronique: sh.luka@mbox.infotel.bg. Depuis Chiroka laka partent des itinéraires balisés à destination du: chalet “Izgrev” à Tchernatitsa(5h), chalet “Perelik”(au-dessous du sommet Goliam Perelik - 3h30), chalet “Lednitsata”(4h) situé dans la partie de Perelik. En empruntant un chemin vicinal on peut se rendre à Varbovo (1h30) – un intéressant village par sa situation et son architecture.

Home | Search | Site map | Copyright