Zone Bulgaria  
English
Bulgarian
Deutsch
French
Russian
 
 
Montagne Bulgare > Rila

Rila

Rila est la plus haute montagne en Bulgarie et dans les Balkans. En Europe elle occupe la prestigieuse sixième place, ne devancée que par le Caucase (Elbrous - 5642 m.), les Alpes (Mont Blanc - 4807), Sierra Nevada (Moulhassen -3482 m.), les Pyrénées (Aneto - 3404 m.) et le volcan Etna (3340 m.). Elle se trouve au centre de la péninsule et constitue son principal nœud orographique et hydrographique. Elle fait partie du massif montagneux de Rila et des Rhodopes et occupe son extrémité nord-ouest. Le plus ancien nom de la montagne est Dounkas, donné par les Thraces, ce qui signifie un endroit avec beaucoup d’eau. L’autre nom - Roula est aussi d’origine thrace, transformée par les Slaves en Rila. Ce dernier est également lié à l’abondance de l’eau dans la montagne (signifie «montagne d’eau»).

C’est la roche de granit qui est l’élément principal de la composition de la montagne. On y trouve aussi le marbre, les schistes cristallines, etc. La glaciation de Rila à deux reprises a joué un rôle important dans la formation de son relief. Les nombreux cirques, les vallées glaciales bien tracées, les pics alpestres et les lacs glaciaux en sont les preuves.

Le climat de Rila est conditionné par sa situation géographique: entre le climat continental et le climat méditerranéen - transitoire, tandis que le microclimat est influencé par les zones d’altitude, les sols et la végétation. La température mensuelle moyenne la plus basse est notée en février au pic Moussala - moins 11.6° C.  C’est toujours là, qu’est mesurée la température minimale absolue en Bulgarie - moins 31.2 ° C (en février). En août la température moyenne au sommet est 5.4°C, la température maximale absolue y mesurée atteint 18.7° C.

Les vents soufflent surtout de l’Ouest et du Sud-Ouest. Les vents nord-ouest et nord-est sont plus rares et plus modérés, ceux du Nord, du Sud et du Sud-Est étant sans importance. La quantité des précipitations est considérable. Au cours d’un an Moussala se couvre de 1200 mm approximativement, dont 80 % de cette couverture est de neige. Sur les parties alpines et celles de hauteur moyenne l’épaisseur de la couverture de neige dépasse souvent deux mètres. Ces facteurs climatiques déterminent la formation des avalanches (surtout dans les parties les plus hautes de la montagne).

Rila coïncide avec la rivière Dzhubrena (au Nord), le col de Klissoura et la rivière Klissourtchitsa la séparent de Vérila. La plaine de Samokov, la rivière Bistritsa, le col de Borovets, les rivières Malka Slivnitsa, Slivnitsa et Maritsa (près de Dolna Bania) la séparent d’Ihtimanska Sredna gora. La vallée de Kostenets et Dolna Bania, la Maritsa, jusqu’à sa jonction à la rivière Yadenitsa, séparent Rila des parties qui sont plus au Sud-Est d’Ihtimanska Sredna Gora. A l’Est, la montagne confine avec les Rhodopes par les rivières Yadenitsa et Yundolska, le col Yundola, Lyuta reka, le col d’Avram, la rivière Drechenets et la rivière Mesta jusqu’à la vallée de Razlog.  Au Sud - la vallée de Razlog. De Pirin est séparée par la rivière Rablevska, le col Predel, les rivières Koulina, Elovitsa et Gradevska, à l’Ouest - la vallée de la rivière Strouma depuis sa jonction à la rivière Gradevska jusqu’à sa jonction à Dzherman. La vallée de la rivière Dzherman depuis sa jonction avec la rivière Strouma jusqu’à la plaine de Doupnitsa.

Rila occupe une superficie de 2396 kilomètres carrés.

Sur la base du relief et des traits morphographiques, la montagne est divisée en quatre parties - Orientale, Moyenne, Nord-Ouest et Sud-Ouest. Elles sont séparées par les rivières de Tcherni Iskar, Levi Iskar, Beli Iskar, Rilska, Iliyna, Belichka et Stankova, ainsi que par les cols - Kobilino branichte, Kadin grob et Gorni kouki. Chaque partie, de sa part, est divisée en quelques versants, portant le nom du sommet le plus haut ou le sommet central.

La plus haute et la plus vaste des quatre parties est celle de Rila orientale qui englobe 37% de la superficie totale de la montagne. De sa part Rila orientale est séparée par sept versants. Trois d’entre eux - Moussalenichkiat, Marichkiat et Kovachkiat sont situés sur la crête principale de Moussala, tandis que les quatre autres versants - Slavovskiat, Belmekenskiat, Ibarskiat et Moustatchalskiat se trouvent sur la crête principale d’Ibar. Les deux crêtes principales se croisent près du sommet Marichki tchal, situé sur la ligne principale de partage des eaux de la péninsule balkanique, entre les bassins de la collecte d’eau des rivières Iskar, Maritsa et Mesta. Dans Rila orientale s’élèvent les onze plus hauts sommets de la montagne, le premier étant celui de Moussala (2925.4 m.). A l’Est se trouve le second - Malka Moussala (2902 m) (les deux sommets sont unis par le bord rocheux étroit Trionite). Près d’eux s’élève le troisième en hauteur et l’unique entre 2880 et 2900 mètres – le sommet Iretchek (2852) m). Dans cette partie se trouvent les groupes de lacs: Moussalenski ezera, Maritchini ezera, Ropalichki ezera, Yakoroudski ezera, etc. Dans le groupe de Moussala figure le lac situé le plus haut - Ledenoto (2709 m) - un lac glacial, situé au Nord au-dessus du pic Moussala. Neuf chalets et deux refuges de haute montagne sont situés dans la Rila orientale. Au pic Moussala se trouve la station météorologique, située le plus haut possible dans le sud-est européen (1932).

Sredna Rila - la Rila moyenne est la plus petite partie de la montagne - elle n’occupe que 9% de sa superficie. Pourtant, son relief est le plus alpin avec une altitude moyenne 2077.17 m. Sredna Rila a deux crêtes principales – Skakavichko et Riletsko, séparées par la vallée de la rivière Rilska reka. Elles sont reliées par le sommet Kanarata (2691 m), qui occupe l’une des premières places dans la caractéristique orographique de toute la montagne, connu en tant que le “nombril” de Rila. Sur la crête principale de Skakavitsa sont visibles trois versants - Skakavichki, Marinkovichki et Chichkovski. La crête de Riletski a aussi trois versants - Kanarski, Riletski et Britcheborski, c’est-à-dire, la Rila moyenne a six versants. Le sommet le plus haut est celui de Karalanitsa (Tcherna polyana) - 2716 m (14 ème par sa hauteur). Sont remarquables aussi les sommets: Rilets (2713 m), Yossafitsa (2697m), Aladzha slap (2684 m), Voden chal (2683 m). Sredna Rila est riche en lacs glaciaux. On peut y voir: Ribnite ezera (les Lacs des poissons), Prekoretchkite ezera, Mermerskite ezera, Karaomerichkite ezera, Dzhendemskite ezera, Manastirskite ezera. Dans cette partie de la montagne se trouve aussi le plus grand lac glacial sur la péninsule balkanique - Smradlivoto, superficie 212 000 mètres carrés. A Sredna Rila fonctionnent trois chalets et un refuge de haute montagne.

Rila de Nord-Ouest, divisée en partie basse et haute (alpine), occupe 24% de la superficie totale de la montagne et occupe la troisième place par sa grandeur et altitude - 1555.73 m. La partie basse englobe la vallée allongée de Govedarska et la partie de la montagne connue comme Lakatichka Rila, qui est le contrefort du massif principal de Rila. La partie haute (alpine) est divisée par les versants suivants: Malyovichki, Damski, Kalinski, Otovichki et Kaboulski. Dans le versant de Malyovitsa se trouvent les sites alpins les plus remarquables de Rila et de Bulgarie. Ce sont: les sommets: Malyovitsa (2730 m.), symbole de l’alpinisme bulgare et du tourisme); Koupenite (le plus haut d’entre eux - le Grand Koupen est aussi le plus haut de Rila du Nord-Ouest - 2731 m), Elenin, Orlovets, Zlia zab, Dvouglav, Lovnitsa, Petlite, Orleto etc. Dans cette partie de la montagne se trouvent les grands groupes de lacs - Urdinite ezera, Malyovichkite ezera, Elenskite ezera, Gradinskite ezera, Popovokapskite ezera, ainsi que le plus grand et le plus connu groupe de lacs sur la péninsule balkanique - celui des Sept lacs de Rila. A Rila de Nord-Ouest fonctionnent 10 chalets et 2 refuges de haute montagne.

Rila du Sud-Ouest englobe 30 % de la montagne, c’est la partie la plus basse, altitude moyenne 1306.63 m. Elle est divisée en deux crêtes principales - Septentrionale, composée des versants Metchivrachki et Harsovski et Méridionale, avec des versants Paragalnichki, Kapatnichki et Harsovski. Le plus haut est le sommet Anguélov vrah (2643 m). Autres sommet remarquables: Goliam Metchi (2618), Uzunitsa (2606 m), Tsarev vrah (2378 m.), Kapatnik (2170 m) etc. Deux chalets y sont disponibles pour les touristes. L’une des plus anciennes biosphère en Bulgarie - “Parangalitsa” - se trouve dans cette partie, connue par ses genévriers séculaires.

Les plus connues rivières bulgares prennent leurs eaux de Rila. Celles-ci se jettent dans la mer Noire et dans la mer Egée, c’est-à-dire à travers la montagne passe le partage principal des eaux des Balkans. Seule la rivière Iskar se jette dans la mer Noire, sa région de la collecte d’eau à Rila est suffisante et englobe ses affluents initiaux Tcherni, Beli et Levi Iskar, ainsi que beaucoup d’autres petites rivières. Les lacs de Tchanak dans le Rila du Nord-Ouest, près du cirque des Sept lacs de Rila, sont considérés la source principale de la rivière Iskar. La Maritsa qui est la plus longue rivière bulgare, ainsi que la rivière Mesta, jettent leurs eaux dans la mer Egée, hors du territoire de la Bulgarie. La première prend ses sources dans les lacs Maritchinite, au Sud du pic Moussala, tandis que la seconde suit les versants méridionaux de la Rila orientale. La région de la collecte d’eau de la rivière Strouma (dont les sources sont à Vitocha), est aussi vaste. Celle-ci collecte les eaux des versants occidentaux et du Sud-Ouest de Rila et, elle aussi, se jette dans la mer Egée, en Grèce. Ses majeurs affluents sont Rilska reka, Dzherman, Doupnichka et Blagoevgradska Bistritsa. 

 
Home | Search | Site map | Copyright