Zone Bulgaria  
English
Bulgarian
Deutsch
French
Russian
 
 
Montagne Bulgare > Stara Planina > Regions

Stara Planina Regions

Le passage Vrachka tchouka est considéré limite occidentale; au Nord, le Balkan est limité par la plaine accidentée du Danube. Dans certains cas à Stara planina est joint le contrefort, appelé Predbalkan, dans les autres - c’est la chaîne principale qui est prise en considération, mais il est difficile de faire cette répartition. Au Sud la montagne  descend  d’une manière abrupte et ses limites sont clairement visibles. De l’Ouest à l’Est, Stara planina touche la plaine de Sofia, la montagne Sredna gora avec ses versants et la Haute plaine thrace. Stara planina est liée à Sredna gora par trois liaisons orographiques - Galabets, Koznitsa et Strazhata. A l’Est, le Balkan touché le cap Eminé, descendant à pic vers les eaux de la mer Noire.  

Stara planina (ou le Balkan) occupe une superficie de plus de 25 000 mètres carrés, la chaîne centrale seule occupe environ 11600 mètres carrés. Vingt neuf sommets s’élèvent au-dessus de 2000 mètres, quelques-uns sont alpins, ce qui les fait attirants pour le tourisme et l’alpinisme.

La plus grande chaîne de montagne de Bulgarie est divisée en trois parties - Occidentale, Moyenne (Centrale) et Orientale. Chacune d’entre elles, de sa part, est divisée en versants qui portent, en général, des noms des villages voisins.

Zapadna Stara planina  (Stara planina occidentale), commence avec le passage Vrachka tchouka à la frontière même avec la Serbie jusqu’au passage de Zlatitsa (Kachana) qui la sépare de sa partie centrale. Elle a la forme d’une voûte, ouverte au Nord et sa longueur est environ 215 km. Elle est la partie la plus longue et occupe la deuxième place par sa hauteur avec le plus haut sommet – Midzhour (2168 m). Trois autres sommets s’élèvent au-dessus de 2000 mètres - Obov, Martinova tchouka et le plus connu et le plus monté – Kom (2016 m). Les versants (de l’Ouest à l’Est) de la crête principale, sauf les contreforts et quelques massifs du Sud, sont: Babin nos avec le sommet le plus haut Baba (1108 m), Svetinikolska planina avec le sommet - Haidouchki kamak (1721 m), Tchiprovska planina avec le plus haut sommet de toute la partie – Midzhour (2168 m), Berkovska planina avec le sommet Kom (2016 m), Koznitsa avec Todorini koukli (1785 m), Golema planina avec le sommet Tchoukava (1588 m), Mourgach avec le sommet homonyme (Mourgach 1687 m) et la station météorologique et Etropolska planina avec le sommet Govedarnika (1790 m).

En général, le relief de Stara planina occidentale n’a pas d’éléments alpins prononcés. La montagne de Vratsa en fait l’exception: la roche karstique qui fait partie de sa composition a déterminé la formation de nombreuses formes alpines, telles que le phénomène rocheux Vratsata, l’un des majeurs sites d’alpinisme en Bulgarie.

Le grand nombre des grottes explique l’activité spéléologique dans la région. Le défilé de la rivière Iskar cache un phénomène naturel d’une beauté exclusive. Dans cette partie de la montagne il y a 23 chalets et de nombreux itinéraires balisés, ce qui la rend un lieu attirant pour le tourisme pédestre.

Stara planina moyenne ou centrale commence du passage de Zlatitsa Kachana et se termine à l’Est par le passage Vratnik (Zhelezni vrata) qui la sépare de la partie orientale. Sa longueur remonte à 185 km. C’est la plus haute partie de la montagne de Stara planina, la plus belle et la plus visitée. A part le plus haut sommet, celui de Botev, 24 autres sommets s’élèvent  au-dessus de 2000 mètres. Dans cette partie se trouve aussi la partie la plus alpine de l’entière crête principale de la montagne - entre le sommet d’Ambaritsa et celui de Botev. Les versants (de l’Ouest à l’Est) de la crête principale (sans le contrefort) avec ses plus hauts sommets sont les suivants: Zlatichko-Tetevenska planina (la montagne de Zlatitsa et Teteven) avec le sommet Vezhen (2198 m), l’un des plus massifs monts gigantesques de la montagne; Troyanska planina (le mont de Troyan) avec le sommet Goliam Koupen (2169 m) qui est le plus alpin et le plus beau dans toute la montagne; s’y trouvent aussi les sommets Ambaritsa (2166 m), Malak Koupen (2141 m), Kostenourkata (la Tortue), ainsi que le bord étroit alpestre de Krasttsite -un lieu qui donne plus d’émotions, mais en même temps, est très dangereux pour le passage sur la crête du Balkan.

Dans cette partie se trouve aussi le défilé Steneto, dans la vallée de la rivière Tcherni osam, classée réserve naturelle; Kaloferska planina (le mont de Kalofer) avec le plus haut sommet de la chaîne Stara planina - le sommet Botev (2376 m). Ce n’est pas par hasard que son ancien nom était Yumrouka (le Poing) - il ressemble à un grand poing entouré de pics et attirant comme aimant les brumes, les orages et… des milliers de passionnés dévoués à la montagne. A cet endroit la nature a créé un véritable paradis - Severniat Dzhendem, Yuzhniat dzhendem, Rayskite skali (les Rochers du Paradis) - un véritable défi pour les alpinistes, Rayskoto praskalo (la chute d’eau la plus haute en Bulgarie - 124 mètres) et le petit chalet “Ray”. Au sommet se trouve une station du réémetteur de la télévision et un service d’observation météorologique.

Il y a encore 12 sommets dans le mont de Kalofer qui s’élèvent au-dessus de 2000 mètres. Ici se trouve le deuxième sommet Goliam Kademlia (2276 m), ainsi que Mletchnia tchal (2252 m), Sarakaya (Zhaltets-2227 m), Malak Kademlia (2228 m), Paradzhika (2211 m), Mazalat (2197 m), Pirgos (2195 m), Yurouchka gramada (2137 m), etc. Dans cette partie se trouve aussi le beau défilé de la rivière Stara reka (passant à travers Karlovo), classé réserve.

Chiptchenska planina (le mont de Chipka) au sommet Ispolin (1524 m) et le sommet Stoletov qui est plus bas de ce dernier, mais occupe une place privilégiée dans l’histoire bulgare. En août 1877 au sommet Stoletov les volontaires bulgares et les soldats russes ont livré les combats les plus dramatiques et décisifs pendant la guerre russo-turque de libération en défendant le passage stratégique Chipka. A nos jours, sur ce sacré sommet s’élève un monument-ossuaire granitique (haut 32 mètres) pour rappeler aux générations l’épopée grandiose. Un autre lieu sacré dans le mont de Chipka est celui du sommet Bouzloudzha (1141 m), sur les pentes duquel en 1868 un détachement turc a fait la bataille contre la troupe de Hadzhi Dimitar, la plupart des patriotes bulgares y ont trouvé la mort, y compris leur chef. Le Congrès Constitutif du Parti Socio-démocrate de la Bulgarie (Dimitar Blagoev) a eu lieu le 20 juillet 1891. Le sommet le plus haut du mont Trevnenska planina (la montagne de Tryavna) est celui de Karadzholou koula (1511 m). Le dernier versant du Balkan Central est le mont Eleno-Tvardishkata planina (la montagne d’Elena et Tvarditsa) au sommet Tchumerna (1536 m).

Dans la Stara planina centrale il y a 36 chalets et une dizaine de refuges de haute montagne; des centaines d’itinéraires touristiques balisés jusqu’aux sites naturels, historiques et culturels.

Dans cette partie de la montagne a été créé le Parc national ”Balkan Central”, au territoire duquel sont inclus dix réserves de biosphère, dont quelques-unes sont inclues au programme de l’UNESCO.

Iztotchna Stara planina (Stara planina Orientale) commence au passage Vratnik (Zhelezni vrata) (les Portes de fer) et se termine à la mer Noire. Malgré sa longueur considérable - 155 km (mesurée par l’air) elle perd de son aspect monolithique qui caractérise les deux autres parties. Son sommet le plus haut est celui de Balgarka (1181 m). Les caractéristiques alpines sont absentes (excepté le Balkan de Sliven). Même les crêtes en majeure partie sont couvertes par des forêts feuillues.

Du passage même de Vratnik (les Portes de fer) Stara planina Orientale se divise en deux chaînes parallèles - Oudvoy planina au Sud et Mator planina au Nord.

La crête de Mator planina est considérée comme centrale. D’Oudvoy planina il mérite d’être mentionné le mont Slivenska planina en raison de la hauteur, le caractère alpin dans la région de Sinite kamani (les Pierres bleues) - qui est le versant le plus beau et le plus visité de Stara planina Orientale. Sur le Mator planina se succèdent: Kotlenska planina avec son sommet Razboyna (1128 m), Varbichka planina avec son sommet Karaboroun (Tchernia nos (le Cap Noir) - 1053 m). Du défilé de la rivière Louda Kamtchia. La Mator planina même se divise en deux crêtes égales, qui touchent la mer. Celle du Nord est Kamtchiyska planina avec le plus haut sommet Kamenyak (627 m) et celle du Sud - Eminska planina au point culminant Mandrabair (621 m). La dernière est la continuation de la crête principale et se termine auprès du cap abrupt et rocheux, couronné d’un phare maritime. C’est à cet endroit que finit l’itinéraire balisé sur la crête de Stara planina, débutant du sommet Kom.

Dans cette partie du Balkan il y a une dizaine de chalets et quelques dortoirs dans les villages. Par rapport aux deux autres parties de la montagne elle est moins visitée. Il y a des itinéraires balisés, dont la plupart étant dans le mont Slivenska planina (la montagne de Sliven) où il y a aussi quelques sites d’escalade pour les grimpeurs. L’itinéraire principal dans cette partie de Stara planina est celui du sentier balisé sur la crête Kom-Eminé.

Sur la majeure partie de la crête centrale de la montagne va aussi la ligne de partage principale des eaux entre la région de la collecte d’eau de la mer Egée et celle de la mer Noire.

Les rivières bulgares plus importantes qui prennent leurs sources du Balkan, coulent au Nord, jettent leurs eaux dans le Danube et puis dans la mer Noire. De l’Ouest à l’Est on énumère les suivantes: Lom, Ogosta, Skat, Osam, Yantra, Roussenski Lom et Kamtchia, touchant la mer. Au Sud, vers le bassin de la mer Egée, les rivières les plus importantes sont les suivantes de l’Ouest à l’Est: Stryama, Stara reka, Toundzha, Motchouritsa. Dans son extrémité occidentale et orientale la crête de la montagne ne constitue plus une ligne de partage des eaux. Il y a aussi des rivières découlant au Sud et déversant leurs eaux à la mer Noire: Nichava (extrémité occidentale) et Hadzhiyska (extrémité orientale) et encore d’autres petites rivières. Ce sont Iskar et Louda Kamtchia qui traversent la crête principale de la montagne créant de jolis défilés. Toutes les deux découlent au Nord et déversent leurs eaux dans la mer Noire.

Home | Search | Site map | Copyright