Zone Bulgaria  
English
Bulgarian
Deutsch
French
Russian
 
 
La Bulgarie nord-ouest > Botevgrad > Histoire

Botevgrad Histoire

La ville de Botevgrad est héritière de la ville bulgare médiévale Zelin, qui existait à 3 km de la ville d’aujourd’hui. Lors de la domination ottomane le village, situé le long de la route, portait le nom de Samundzhievo (notable pour ses gros pains). La première école du village a été ouverte en 1826 dans une maison privée et 20 ans plus tard un bâtiment spécial a été construit pour de l’école. Une église et une tour-horloge ont été bâties ultérieurement. En 1866 la route Roussé - Sofia traversait déjà le passage d’Arabakonak. Sur ordre de Midhat Pacha, gouverneur général de Roussé, le village a été classé ville et nommé Orhanie au nom du sultan Orhan. La ville avait pour objectif la surveillance de la nouvelle route et la sécurité des passagers. Elle a été édifiée selon des projets modernes avec des rues en forme d’échiquier et des maisons aux vastes cours.

La ville se développe rapidement. Le voyageur hongrois Félix Kanits  a écrit (1871) qu’elle était un centre régional de 25 villages et sa place principale – « son centre architectural et sa gloire ». La même année Vasil Levski a organisé un comité révolutionnaire, devenu depuis un centre régional de l’Organisation révolutionnaire intérieure. Durant la guerre russo-turque à proximité d’Orhanie ont été menés des combats acharnés et la ville en était fortement endommagée. Celle-ci a été libérée le 29 novembre 1877. Lors de la Libération elle n’avait que 2297 habitants. Son nom d’aujourd’hui (le nom du poète révolutionnaire Hristo Botev) a été proposé par le grand scientifique bulgare, le professeur Assen Zlatarov. La ville est le lieu natal du poète Stamen Pantchev et du fameux linguiste, slavisant et ethnographe bulgare, le professeur Stoyan Romanski.

Home | Search | Site map | Copyright