Zone Bulgaria  
English
Bulgarian
Deutsch
French
Russian
 
 
La Bulgarie Du sud-est > Kotel > Histoire

Kotel Histoire

La ville de Kotel a t forme pendant les premires annes de la domination ottomane par des Bulgares des villes et des villages voisins qui cherchaient se sauver des Turcs. On tire les premires informations la-dessus dun registre de 1486. Au cours des premiers sicles de la domination trangre Kotel a t habit par des dervendzhii (gardes de passages) qui surveillaient les passages du Balkan et dzhelepi (marchands de btail en loccurrence de brebis). En change de leurs obligations pour le pouvoir central, la ville de Kotel jouissait dune indpendance relative, qui sexprimait en autogestion municipale, lection autonome du gouverneur local, exemption de quelques impts et installation prohibe des Turcs. A part cela, llan conomique de la ville (18e-19e sicles), les relations commerciales, la foi orthodoxe fervente des habitants de Kotel (dont la plupart se rendaient Jrusalem et Mont Athos), ont contribu ce que la ville devienne un centre de la culture et de lducation bulgare. Les habitants de Kotel ont donn leur apport pour lautonomie de lEglise bulgare et lindpendance nationale. Y est n le capitaine Guorgui Mamartchev (officier de larme russe), Guorgui Stoykov Rakovski, lun des idologues principaux du mouvement de libration bulgare. Kotel est aussi le lieu de naissance de Neofit Bozveli, Pierre Bron (auteur du fameux Riben bukvar Abcdaire aux poissons), Sofronij de Vratsa (le reprsentant le plus distingu de lcole littraire de Kotel, copiste de lHistoire  slavyanobolgarskaja ), Stefan Izvorski, Ivan Kichelski, Vasil Bron, les hommes publics Gavril Krastevitch, Aleko et Stefan Bogoridi, etc.

La premire cole laque bulgaro-grecque en Bulgarie ouvre ses portes en 1812). A Sliven sont ns beaucoup de vovodes, hadouks, rvolutionnaires, volontaires, insurgs dans les troupes de Hadzhi Dimitar, Panayot Hitov et Hristo Botev. Il y avait aussi un comit rvolutionnaire de Levski. La ville a connu des temps difficiles lors des attaques des Kurdzhalis. Kotel a t incendie en 1848 et en 1863. Il y a eu des luttes acharnes pendant la guerre russo-turque de libration. Les troupes des volontaires bulgares, ltat-major avec gnral Stoletov, ainsi que le rgiment des hussards de Narew sous le commandement de A. Pouchkine (le fils du pote russe Alexandre  Pouchkine) ont demeur en ville. Aprs la Libration, en 1894, la ville de Kotel subit un grave incendie. Seul le quartier daujourdhui Galata a t sauv. Celui-ci donne une image approximative de la vieille ville. Le mtier de la tapisserie prsente Kotel comme le premier centre de tissu en Bulgarie, connu par son cole de tisseranderie originale. La ville conserve des reliques trs prcieuses du pass un sarcophage des ossements de Guorgui S. Rakovski, le cur du docteur Pierre Bron, des manuscrits de Levski, Rakovski, Sofronij de Vratsa. La riche histoire, larchitecture de lpoque de lEveil national et les environs magnifiques transforment cette jolie ville du Balkan en lieu dsir du tourisme national et international.

Home | Search | Site map | Copyright