Zone Bulgaria  
English
Bulgarian
Deutsch
French
Russian
 
 
La Bulgarie Du sud-est > Yambol > Histoire

Yambol Histoire

On trouve les plus anciennes traces de vie sdentaire dans les tombeaux prhistoriques. Ceux de Racheva et Martcheva datent de lpoque nolithique, nolithique et de lge du bronze et se trouvent dans la ville daujourdhui. Quelques trouvailles de cet endroit sont conserves au Louvre Paris, au Muse darchologie Sofia et surtout au Muse dhistoire Yambol. La ville des Thraces a t fonde sur un carrefour trs important.  Son nom tait Kabil ( 10 km peu prs au Nord-Ouest de la ville, proximit du village qui a le mme nom), en se transformant plus tard en forteresse de grande importance du royaume de  Philippe de Macdoine. Elle connut son apoge au cours de la domination romaine, lorsque lon y frappait des monnaies. En traversant la ville (293) lempereur Diocltien dcide lui donner le nom de Diospolis (ville de Zeus). Celle-ci a t dtruite par les Goths (378). Les premiers tmoignages crits remontent au 6e sicle. La ville y est mentionne en tant que ville bulgare aux noms diffrents Diospolis, Dianopolis, Diampolis, Yampolis, Dublin, Dublino, Dubulino (11e - 14e), tandis que des auteurs byzantins lappelaient Dimpolis, Diampolis, Hiampolis. Dans une inscription de 1357 (de lpoque du tzar Ivan Alexandre) la ville est mentionne avec le nom de Dubilin. A cette poque-l celle-ci se trouvait sur la frontire byzantino-bulgare tant traverse par la fameuse tranche Erkesiata. Une partie des murs et des tours imposants de la forteresse du Yambol moyengeux est encore visible. La ville a t parmi les premires villes balkaniques avoir rsist aux Turcs ottomans. Celle-ci a t prise en 1373 la suite dun sige de longue dure. Un grand nombre de Turcs se sont installs  aux environs de Hissarluka. Aprs la guerre russo-turque de 1829 beaucoup de Bulgares de la ville et des environs ont migr en Russie. Les hadouks Guorgui Garabdchi, Boudak Stoyan, Kara Dobri, Dyado Zhelyo ont pris part aux luttes de libration. La ville orientale se dveloppe en tant que ville commerce anim de produits dagriculture, cocons, toffes de drap de laine grossier, gnralement avec Edirne et Tsarigrad. Elle a t traverse par la Route du sel dAnhialo Plovdiv. Yambol a t libr par les troupes russes en janvier 1878. En cette occasion dans la rgion des Bakadzhitsite (dans le sud-est de la ville) a t construit un temple consacr   Saint Alexandre Nevski . Au cours de la premire moiti du 20e sicle la ville de Yambol a t connue par ses sources deau minrale curative, par lunique tramway tir par des chevaux, par son levage de faisans et par son hangar zeppelin de 1917. John Atanassov, linventeur de lordinateur est dorigine de cette ville. Y sont ns:  Petar Noykov, premier professeur de pdagogie en Bulgarie ; Athanase Radev, illustre mathmaticien ; Georges Papazov et John Popov, peintres renomme internationale ; Kiril Krastev, encyclopdiste bulgare et Stiliana Paraskevova qui avait brod loriginal du drapeau bulgare national.

Home | Search | Site map | Copyright